Lunedì, 23 Ottobre 2017
Martedì 09 Novembre 2010 23:05

A propos d'Halloween

Valuta questo articolo
(0 voti)

31 octobre et premier novembre revêtent désormais une importance majeure en Occident. Pour l'Eglise catholique, c'est la fête de la Toussaint (mémoire des disparus). Pour les protestants, c'est la fête de la Réformation. Depuis quelques années, Halloween occupe le devant de la scène.

A propos d'Halloween

 

31 octobre et premier novembre revêtent désormais une importance majeure en Occident. Pour l'Eglise catholique, c'est la fête de la Toussaint (mémoire des disparus). Pour les protestants, c'est la fête de la Réformation. Depuis quelques années, Halloween occupe le devant de la scène.

Origine de la fête d’Halloween

En l'honneur de Samain, le Seigneur de la mort et le Prince des ténèbres, la fête celtique en Irlande durait trois jours. Ce temps marquait aussi le début de l'année celtique.

Durant ces jours, les défunts revenaient parmi les vivants. Les Irlandais mettaient de la nourriture dans les champs pour satisfaire les défunts. Il fallait aussi se protéger des mauvais esprits.

Les Druides passaient de maison en maison pour demander des offrandes destinées à leurs dieux. Ceux qui refusaient étaient maudits.

Evolution de la fête d'Halloween:

Les citrouilles : Une légende dit que le personnage Jack O’Lantern a non seulement été refusé à la porte du paradis mais aussi à la porte de l’enfer. Le diable lui aurait donné une petite flamme tirée du grand feu de l’enfer pour qu’il puisse chercher son chemin. Il l’a placée dans une citrouille pour en faire une lanterne. Halloween est devenu le nouvel-an des cercles de sorcellerie.

Aux environs du 10ème siècle, l’Eglise catholique a voulu transformer ces coutumes en une fête chrétienne. La Toussaint était née. (Halloween est la contraction de All Hallow Even qui signifie : veille de tous les saints. De nombreux Irlandais ont émigré en Amérique où ils ont importé les coutumes d’Halloween. Cette fête est devenue très populaire et les Américains consacrent actuellement (an 2000).

1,8 milliard – pour des bonbons

1,5 milliard – pour des costumes

2,5 milliards – pour des décorations, des citrouilles et des cartes postales etc.

En Suisse et en Europe:

Inconnue il y a quelques années, Halloween a commencé d’être célébrée aux environs des années 1996. Citrouilles évidées et éclairées parfois en forme de têtes de morts - quelques déguisements par-ci, par-là - enfants allant de maison en maison pour chanter et demander des sucreries. Très rapidement la fête a évolué pour retrouver ses origines ! Les cercles sataniques ne manquent pas de faire remarquer que la nuit du 31 octobre est la plus importante de toute l’année pour le monde de l’occultisme. Nous trouvons des publicités dans les plus grands quotidiens tels que : La nuit des sorcières – La fête celtique – ainsi que différentes manifestations où il est couramment question de démons, de diables, d’esprits et de morts qui reviennent. De plus en plus d’enfants et d’adultes se déguisent en êtres démoniaques et surtout en défunts. L’horreur est de mise.

Que nous dit la Bible à propos du monde spirituel:

C’est une réalité : Colossiens 1.16 : C’est par lui (Christ) que Dieu a tout créé dans les cieux et sur la terre, ce qui est visible et ce qui est invisible, les puissances spirituelles, les dominations, les autorités et les pouvoirs. Dieu a tout créé par lui et pour lui. Dieu a créé un monde spirituel comportant même une hiérarchie. Cependant la Bible nous dit que Lucifer, un des principaux êtres spirituels s’est révolté contre Dieu et a entraîné l’humanité dans sa révolte. Il est devenu le Prince des ténèbres ayant à sa solde une myriade d’anges déchus appelés très souvent "Esprits mauvais, méchants ou démons". Colossiens 2.15 : Par la croix du Christ, Dieu a dépouillé les principautés et les pouvoirs spirituels; il les a donnés publiquement en spectacle en les emmenant comme prisonniers dans le cortège de victoire de son Fils.

Si cette victoire incontestable sera effective et totale lors du retour du Christ, les chrétiens qui agissent au nom de Jésus peuvent déjà remporter cette victoire.

Satan est une créature puissante mais il n’est pas le créateur. Il doit lui être soumis. Job 1.6-12 – Zacharie 3.1-5 : Satan est le Prince de ce monde. Ephésiens 2.2 : Vous vous conformiez alors à la manière de vivre de ce monde ; vous obéissiez au chef des puissances spirituelles de l’espace, cet esprit qui agit maintenant dans les hommes qui désobéissent à Dieu. Il y a une guerre terrible entre l’œuvre du Saint-Esprit et le Prince des ténèbres et de la puissance de l’air. Jésus a été confronté à Satan.

Matthieu 4.1-11 : Ensuite l’Esprit conduisit Jésus dans le désert pour qu’il y soit tenté par le diable. Après avoir passé quarante jours et quarante nuits sans manger, Jésus eut faim. Le diable s’approcha et lui dit : "Si tu es le Fils de Dieu, ordonne à ces pierres de se changer en pains". Jésus répondit : L’Ecriture déclare : "L’homme ne peut pas vivre de pain seulement, mais de toute parole que Dieu prononce." Alors le diable l’emmena dans la ville sainte, le plaça au sommet du temple et lui dit : "Si tu es le Fils de Dieu, jette-toi en-bas; car l’Ecriture déclare : Dieu donnera des ordres à ses anges à ton sujet et ils te porteront sur leurs mains pour que tu ne te blesses pas le pied contre une pierre". Jésus répondit : L’Ecriture déclare aussi "Ne mets pas à l’épreuve le Seigneur ton Dieu". Le diable l’emmena encore sur une très haute montagne, lui fit voir tous les royaumes du monde et leur grandeur, et lui dit : «Je te donnerai tout cela, si tu te mets à genoux devant moi pour m’adorer». Alors Jésus lui dit "Va-t-en, Satan"! Car l’Ecriture déclare : «Adore le Seigneur ton Dieu et ne sers que lui seul». Cette fois le diable le laissa. Des anges vinrent alors auprès de Jésus et se mirent à le servir. Jésus a été reconnu par les esprits mauvais et il les a chassés (Marc 1.21-28).

Comment les mauvais esprits prennent-ils possession des humains?

Très souvent l’Ecriture ne répond pas à cette question mais nous donne le récit de délivrances. Il y a généralement manifestations. Les démons jettent à terre ou se manifestent bruyamment en interpellant même Jésus. Jésus exerce le discernement des esprits et pratique la délivrance. Les personnes retrouvent immédiatement leur bien être physique, psychique et spirituel. Judas : Luc 22.3 : Alors Satan entra dans Judas, appelé Iscariote, qui était l’un des douze disciples. Pourtant : Judas a été un disciple de Jésus au même titre que les autres, Réf. Matthieu 10:4

Jésus a clairement averti Judas en Matthieu 26:25.

Judas a persisté dans son vice de voleur et d’homme attaché à l’argent. Malgré les avertissements il est allé jusqu’à forger le projet de trahir le Fils de Dieu. C’est à ce moment-là que Satan a pu entrer en lui. Les sept fils de Scéva : Actes 19.14.

Ces jeunes hommes ont cru pouvoir exercer l’exorcisme au nom de Jésus que Paul prêchait. Mais les démons ne s’y sont pas laissé prendre ! Si le Christ ne vient habiter en nous, la délivrance pourrait être sans effets.

Réf. : Luc 11:24-26

Alors, prenons au sérieux l'exhortation de Jésus qui nous invite à recevoir le Saint-Esprit.

Réf. Jean 14:23-26, le Saint-Esprit est donné à ceux qui le demandent Réf. Luc 11:13 et à ceux qui lui obéissent Réf Actes 5:32.

Dès lors que penser de la fête d’Halloween?

Quelques remarques : Notre époque ne cesse de mettre en valeur le diable, les démons et l’horreur sous toutes ses formes. Il y a là une volonté : nier l’existence de ce monde spirituel.

Volonté d’exorciser les peurs.

Volonté de banaliser ce monde spirituel.

Volonté de défier la foi judéo-chrétienne. Dans les années 1970, beaucoup de personnes se prétendaient athées et invoquaient généralement la science pour soutenir leur thèse, pour ne pas dire leur foi ! Cependant les temps ont changé et au début du 20ème siècle, les occidentaux sont redevenus croyants, mais : il s’agit moins de la foi judéo-chrétienne biblique qu’un syncrétisme, voire même le retour du paganisme et de l’animisme. Il y a même une volonté ouverte d’éliminer les valeurs bibliques.

Nous trouvons des publicités pour les soirées suivantes : La nuit des sept péchés capitaux.

La nuit de Sodome et Gomorrhe. Une multitude de films d’horreur mais aussi de DVD : «La soif du mal». Oui, il s’agit bien de cela, il y a une soif du mal, une soif de connaître et d’acquérir des pouvoirs spirituels sans se soucier de savoir si ils viennent du bien ou du mal. D’ailleurs, très souvent – en particulier dans le Nouvel Age – on n’établit aucune différence. Vraiment la Parole biblique (Réf) «Les hommes appelleront le bien mal et le mal bien» s’accomplit sous nos yeux. Halloween prend de plus en plus d’importance à l’heure ou Pentecôte est devenue une fête ignorée. Cela devrait nous faire réfléchir car la population dite chrétienne préfère de loin célébrer le prince des ténèbres et pratiquer des coutumes païennes plutôt que de célébrer la venue de l’Esprit Saint. Ceci devrait interpeller les chrétiens. Nous aurions peut-être moins à combattre tout ce qui se fait sous le soleil au nom de l’ennemi et d’avantage à être les porteurs de vie et les flambeaux suggérés par l’Apôtre Paul (Réf). Seule la lumière peut chasser les ténèbres.

(http://www.didaskalia.com)

Ultima modifica Martedì 30 Novembre 1999 01:00
Fausto Ferrari

Fausto Ferrari

Religioso Marista
Area Formazione ed Area Ecumene; Rubriche Dialoghi, Conoscere l'Ebraismo, Schegge, Input

Iscriviti alla Newsletter per ricevere i nostri "Percorsi Tematici" e restare aggiornato sui migliori contenuti del nostro sito

news