Lunedì, 21 Agosto 2017
Martedì 09 Novembre 2010 23:24

Au commencement de ma vie... (Guy Cordonnier)

Valuta questo articolo
(0 voti)

Puis Dieu dit:/ Lançons pour les hommes un appel à l'espérance/ Et Dieu créa pour moi la joie du service des autres/ Il vit que cela était bon.

Au commencement de ma vie...

Guy Cordonnier, prêtre

 

Au commencement de ma vie, il y avait moi,
Et peu de chose vivait vraiment
Et moi-même, je ne savais pas encore
si mon existence était une vie ou une survie.

Et un jour, Dieu dit :
Faisons pour l'homme un appel à la confiance
Et Dieu créa pour moi la confiance en l'autre.
Il vit que cela était bon.
Il y eut la mort, il y eut la vie
Ce fut le premier commencement.

Puis Dieu dit :
Lançons pour les hommes un appel à l'espérance
Et Dieu créa pour moi la joie du service des autres
Il vit que cela était bon.
Il y eut la mort, il y eut la vie
Ce fut le deuxième commencement.

Et puis Dieu dit :
Faisons pour les hommes un appel au pardon,
de celui que l'on donne, de celui que l'on reçoit.
Il vit que cela était bon.
Il y eut la mort, il y eut la vie
Ce fut le troisième commencement.

Alors Dieu dit :
Créons pour les hommes la possibilité de se transformer de l'intérieur
Dieu fit pour moi le projet de vivre vraiment
selon mon inspiration la plus profonde,
selon mon coeur et la vérité vraie.
Il vit que cela était bon.
Il y eut la mort, il y eut la vie
Ce fut le quatrième commencement.

Et puis Dieu dit :
Créons pour les hommes l'envie de vivre en nomade
d'aller de points d'eau en lieux de ressourcement.
Dieu fit pour moi des témoins, des grands vivants,
de ceux-là qui donnent envie de vivre.
Il vit que cela était bon.
Il y eut la mort, il y eut la vie
Ce fut le cinquième commencement.

Et Dieu dit :
Créons pour l'homme le mystère de sa propre vie,
qu'il sache qu'il est plus grand que ce qu'il pense être,
qu'il est précieux pour moi
que j'ai foi en lui.
Et Dieu créa la foi comme naissance,
comme accouchement de soi-même
pour devenir vivant, pour faire vivre les autres.
Il vit que cela était bon.
Il y eut la mort, il y eut la vie
Ce fut le sixième commencement.

Alors Dieu dit:
Allons dire aux hommes que tout ce que je dis, je le fais.
Donnons-lui la preuve que mon projet de vivant
se réalise pour eux aujourd'hui.
Faisons jaillir de toutes leurs morts une vie nouvelle,
une autre possibilité de naissance.
Alors Dieu répondit à la confiance de Jésus.
Il y eut sa mort, il y eut sa vie
Et Dieu vit que tout cela était vraiment bon.

 

 

Ultima modifica Martedì 30 Novembre 1999 01:00
Fausto Ferrari

Fausto Ferrari

Religioso Marista
Area Formazione ed Area Ecumene; Rubriche Dialoghi, Conoscere l'Ebraismo, Schegge, Input

Iscriviti alla Newsletter per ricevere i nostri "Percorsi Tematici" e restare aggiornato sui migliori contenuti del nostro sito