Lunedì, 23 Ottobre 2017
Sabato 26 Aprile 2014 09:06

La résurrection et nous (Fray Marcos)

Valuta questo articolo
(0 voti)

Croire en la résurrection exige d'être passé de la mort à la vie. Volà pourquoi le rappel de notre baptême à tellement d'importance dans la vigile pascale. Le chrétien est celui qui meurt et ressuscite sans cesse.

Mt 28, 1-10

Au commencement du Carême, nous disions qu'on ne pouvait pas comprendre ce temps liturgique sans tenir compte de Pâques. En fêtant aujourd'hui la résurrection de Jésus, nous donnons sens à ce temps de préparation. Bien sûr on ne peut ressusciter sans être mort auparavant. Peut-être cet aspect-là est-il le plus compliqué pour nous aujourd'hui, et nous nous contentons de célébrer extérieurement ce qui est arrivé à quelqu'un d'autre  à une époque déjà très éloignée.

Le coeur de la vigile n'est pas directement Jésus, mais le feu et l'eau en tant que principes incontournables de la vie. Nous avons ici une première clé pour comprendre ce que nous célébrons dans la liturgie la plus importante de l'année. Le feu a deux propriétés sans lesquelles il ne peut y avoir de vie: lumière et chaleur. L'eau est l'élément fondamental qui constitue un organisme vivant. Les 80% de tout être vivant, y compris l'homme, sont de l'eau. Le rappel et la rénovation de notre baptême sont deux éléments essentiels pour découvrir de quelle Vie nous parlons. A Pâques, si le feu et l'eau sont des symboles de Jésus, c'est parce que nous nous souvenons de lui comme la Vie.

La vie qui nous intéresse en ces jours n'est pas la vie physique (bios), ni la vie psychique (psikè), mais la vie spirituelle et transcendante. A ne pas prendre en compte la différence entre ces vies-là, nous avons joliment embrouillé les choses à propos de la résurrection de Jésus. Concernant le sujet dont nous parlons, la vie biologique n'a aucune importance. « Celui qui croit en moi, même s'il est mort, vivra; et tout homme qui vit et croit en moi, ne mourra pas pour toujours ». Vie biologique et vie psychique n'ont d'importance que parce qu'elles nous rendent capables d'atteindre la vie divine. Notre conscience individuelle n'a d'importance que comme instrument, comme véhicule pour atteindre la Vie définitive.

Ce que nous fêtons en ce jour, c'est l'arrivée de Jésus à cette plénitude de Vie. En tant qu'homme, Jésus est parvenu au degré le plus haut de cette Vie-là, qui est celle même de Dieu. Jésus la possède. Et cette Vie ne peut plus se perdre car elle est éternelle. On peut continuer à employer le terme « résurrection », mais en prenant garde de ne pas l'appliquer inconsciemment à la vie biologique et psychique.  Ces dernières, nous pouvons les percevoir, les découvrir par les sens. Mais ce qu'il y de Dieu en Jésus ne peut se découvrir par le regard, par l'ouïe, par le toucher. Vivant, mort ou ressuscité, personne ne peut découvrir sa divinité.

Cette découverte ne peut non plus être le résultat de quelque démonstration logique. Il est impossible d'arriver grâce à des raisonnements, à la conviction que Jésus est vivant. Ce qu'il y a en Jésus de divin et donc sa résurrection, ne peut être l'objet que de la foi pascale. Il s'agit pour les apôtres comme pour nous d'une expérience intérieure. La conviction que Jésus leur donne VIE, fait découvrir à ses adeptes qu'il doit être vivant. Ce n'est qu'à travers le vécu personnel que nous pouvons, nous, accepter la résurrection.

Croire en la résurrection exige d'être passé de la mort à la vie. Volà pourquoi le rappel de notre baptême à tellement d'importance dans la vigile pascale. Le chrétien est celui qui meurt et ressuscite sans cesse. Qui meurt au terrestre et au caduc et qui naît à la vraie Vie, la divine. Nous avons du baptême une conception statique qui nous empêche de le vivre. Tel jour à telle heure on a tracé sur moi son signe, mais atteindre et vivre ce qu'il signifie est une tâche de toute la vie. C'est tous les jours qu'il me revient de faire mienne cette Vie. Et le seul chemin pour faire mienne la vie de Dieu qui est AMOUR, c'est de surmonter l'égoïsme, autrement dit d'aimer.

écrit par Fray Marcos

Paru dans Feadulta.com
Avril 2014
(Traduction Maurice Audibert)

 

Ultima modifica Sabato 26 Aprile 2014 09:14
Fausto Ferrari

Fausto Ferrari

Religioso Marista
Area Formazione ed Area Ecumene; Rubriche Dialoghi, Conoscere l'Ebraismo, Schegge, Input

Iscriviti alla Newsletter per ricevere i nostri "Percorsi Tematici" e restare aggiornato sui migliori contenuti del nostro sito

news